Tsvetaeva quitte sa patrie en 1922 pour rejoindre son mari, officier de l’Armée blanche à Berlin. Après un séjour à Prague (1922-1925), elle s’installe finalement en France, notamment à Clamart, Meudon et Vanves, où elle vécut pendant une longue période de 1925-1939, avant de prendre la décision de retourner en URSS en 1939.